CAC 40 : Juste, juste


La volatilité qui frappe les places financières en général et la place de Paris en particulier ne désarme donc pas et il faut vivre avec des mouvements et des revirements totalement épuisants. Le CAC 40 repart aussi vite qu’il peut à la hausse effaçant deux séance de baisse pourtant alarmantes. Il se rétablit clairement au-dessus du seuil des 4200 points et pointe de nouveau vers la résistance des 4345 points. Les cours du pétrole sont toujours à la manœuvre mais il fallait aussi saluer de solides résultats d’entreprises. Les craintes d’une récession économique sont en train de disparaître de l’esprit des opérateurs. La hausse du jour s’est réalisée dans un volume équivalent à celui de la veille, un signal en soi encourageant.

Aux États-Unis, les principaux indices qui avaient débuté la séance sans grand enthousiasme se sont finalement réveillés pour clôturer sur des notes franchement positives. Un consensus de plus en plus unanime rejette l’idée d’un nouveau tour de vis monétaire au mois de mars. Par ailleurs, la bonne nouvelle est venue des commandes de biens durables qui donnent à croire à une embellie du secteur manufacturier et à de meilleures perspectives pour ce dernier. Le S&P 500 revient à proximité des 1950 points et le débordement de ce seuil sifflerait la fin des cours et le rendez-vous pour une récréation au soleil.

Le CAC 40, devrait poursuivre sur sa lancée avec un si beau soutien américain. Simple rebond technique ou retournement de tendance, la seconde branche de l’alternative prend clairement de l’ascendant. Il conviendrait maintenant que la volatilité se fasse plus discrète. À défaut, on ne se départirait pas d’une certaine prudence.



Legal Notice