Ensemble de tensions


Analyse technique du Future CAC 40.

Le CAC 40 débute la semaine sur une note positive mais qui à y regarder de plus près n’est pas réellement convaincante. La résistance des 6670 points n’est pas débordée et une seconde bougie noire apparaît. Les contradictions surgissent avec le soulagement d’élections allemandes qui laissent éloignée la gauche radicale mais aussi des craintes sur la flambée des prix de l’énergie ou encore sur les conséquences des vicissitudes du secteur immobilier chinois. Ajoutons une succession de gaps haussiers dont le camp vendeur rêve comme autant d’objectifs à atteindre.

Le CAC 40 pourrait donc être tenté par un recul justifié par les nombreux motifs évoqués mais également sur la brusque tension du secteur obligataire. L’argent facile connaîtrait-il l’apogée de son age d’or ?

Le S&P 500 n’a pas voulu poursuivre sur la dynamique de reprise de ses dernières séances. Il recule même un peu et dessine une petite bougie sans corps qui interpelle d’autant plus qu’elle se situe juste en deçà de la résistance des 4460 points. Les débats au Parlement et notamment au Sénat sur le budget ne prennent pas une bonne tournure. Le risque d’un défaut de paiement des administrations se profile et un compromis serait difficile à envisager avec des républicains vent debout contre de « monstrueuses dépenses ». Une gauche dépensière, une droite rigoriste, vieux débat redondant.

Cet après-midi, on surveillera les stocks de entreprises, également l’indice de confiance du consommateur mais aussi désormais le sort réservé au « 10 ans américain » lequel se rappelle au bon souvenir de la communauté financière. L’effet FED se dilue dans le rouge des futures tandis que le prix de l’énergie ne présage rien de bon.

In the same section:
< >

lundi, juillet 11, 2022 - 11:41 Horreur

mardi, juillet 5, 2022 - 10:21 Les bandes de Bollinger

vendredi, juillet 1, 2022 - 09:16 les graphiques en Heikin-Ashi 



Legal Notice