Immobilier en France : Attention à la hausse des taux

Le marché résidentiel va rester ralenti en 2014, et concentré comme en 2013 sur les “secondo-accédants”. Le poids des primo-accédants restera faible. Les volumes de ventes devraient être à peu près stables dans le neuf et en légère baisse, 4%, dans l’ancien. La baisse des prix de l’ancien s’accentuerait un peu, -4% en glissement annuel, du fait de la hausse des taux de crédit, soit un repli cumulé de 7% entre fin 2011 et fin 2014.

Source : http://etudes-economiques.credit-agricole.com/site…

Laisser un commentaire