Immobilier en France : résistance


Le marché résidentiel, qui avait commencé à se corriger en 2012, a plutôt bien résisté en 2013. Sur les premiers mois de 2014, il reste bien orienté. Pourquoi cette bonne tenue relative ? D’une part, les facteurs conjoncturels ont été globalement négatifs, mais ne se sont pas accentués. D’autre part, les “fondamentaux” et les taux de crédit habitat ont joué positivement.

Source : http://etudes-economiques.credit-agricole.com/site…



Legal Notice