Prêt travaux : un nouveau service d’accompagnement pour 2023


À partir de 2023, Mon accompagnateur Rénov accompagnera les particuliers souhaitant souscrire à un prêt travaux, dans leurs démarches et leur projet.

Souscrire à un prêt travaux pour 2023

obtenir un prêt travaux

Dès le 1er janvier 2023, les particuliers souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique devront, dans certaines situations, se tourner vers Mon accompagnateur Rénov. Ce nouveau service a pour but de mieux les informer sur les divers aspects de leur projet. Une mission qui pourra être réalisée par un bureau d’études ou un professionnel. On fait le point sur le sujet.

Mon accompagnateur Rénov, nouvelle aide aux travaux de rénovation énergétique

À compter du 1er janvier 2023, il sera parfois obligatoire de faire appel au nouveau service Mon accompagnateur Rénov. Il vise à informer plus précisément les ménages ayant souscrit à un prêt travaux et bénéficiant de l’aide Ma Prime Rénov sérénité sur les aspects techniques, administratifs, financiers et sociaux d’un projet de rénovation énergétique. Une mission qui pourra être réalisée par un professionnel, mais aussi par un bureau d’études agréé par l’État pour une durée de cinq ans. Il faut aussi savoir qu’une collectivité locale à la possibilité de désigner un accompagnateur. Dans cette optique, une liste officielle sera accessible directement aux guichets d’information France Rénov. L’encadrement par Mon accompagnateur Rénov sera donc une obligation dans le cas où les travaux auraient un coût supérieur à 5 000 euros.

Quel budget pour une prestation de ce type ?

La grande majorité des collectivités a prévu un financement relatif à la mise en place du dispositif, selon les informations de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah). L’accompagnement devrait donc rester gratuit. Dans le cas contraire, c’est bien l’agence qui prend une partie du coût en charge selon une tranche comprise entre 150 et 875 euros. Tout dépendra de l’ampleur des travaux réalisés. Il faut aussi noter que ce service d’accompagnement comprend une assistance depuis le début du projet et jusqu’à la fin des travaux, un audit énergétique et une évaluation de l’état du logement, ainsi que de la situation du ménage. Mais en attendant le 1er janvier 2023, il est toujours possible de faire une demande de crédit travaux.

Le crédit travaux, pour rénover son logement

Le prêt travaux est octroyé par un organisme financier à des particuliers, dans le but d’effectuer des travaux de rénovation. Ils peuvent être d’ordre énergétique ou non. En moyenne, il est possible d’emprunter jusqu’à 75 000 euros. Le crédit travaux fonctionne de la même façon un prêt classique. La demande doit être réalisée auprès d’une banque, par exemple. C’est seulement une fois le dossier analysé que le crédit est octroyé. Le bénéficiaire devra ensuite le rembourser tous les mois, sous la forme de mensualités. L’avantage de ce type de prêt est bien qu’il est adapté au profil du ménage. Dans le cas où un foyer compterait plusieurs crédits à son actif, il serait aussi possible de recourir à un regroupement de ceux-ci. De cette manière, les mensualités seraient lissées et elles diminueraient.

Que faire avec un crédit travaux ?

Concrètement, il est possible de profiter comme on le souhaite de son crédit travaux. Des particuliers ayant pour projet de rénover leur logement pourront donc réaliser :

  • Des travaux d’aménagement intérieur.
  • Des travaux d’extension.
  • Des travaux de décoration.
  • Des travaux de rénovation d’une pièce ou de la maison.

Plus généralement, le prêt travaux permet d’investir dans des fenêtres à double vitrage, une nouvelle toiture, des énergies renouvelables ou encore de la peinture et une piscine.

Pour conclure

En plus du crédit travaux et du nouveau service Mon accompagnateur Rénov, certaines aides peuvent contribuer à financer des travaux de rénovation énergétique. On pensera notamment à la prime coup de pouce économie d’énergie ou aux aides locales. Dans le premier cas, il s’agit d’un dispositif permettant de financer certains travaux de rénovation énergétique. Accessible depuis 2019, il permet d’investir dans un nouveau chauffage, de l’isolation, un thermostat avec régulation performante ou de réaliser des travaux plus globaux. Concernant les aides locales, il est possible de se renseigner directement auprès de sa commune ou de sa région. Il existe également un outil recensant toutes ces subventions en France sur le site de l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL). Mieux vaut donc prendre le temps de réfléchir sur son projet de rénovation énergétique et de se renseigner avant de se lancer. De cette manière, il est possible de réduire les frais.

In the same section:
< >

mercredi, janvier 11, 2023 - 07:42 Comment acheter action en bourse ? Guide Complet

mercredi, juin 22, 2022 - 01:55 Comment Investir en Bourse en 2022 ?



Legal Notice