Tendance et FUTURE CAC 40 : Tout le Monde, il est beau…


Analyse technique du Future CAC 40.

Le CAC 40 clôture la séance, la semaine et le mois sur une très belle prestation. Pourtant la journée se voulait maussade avec les déceptions provoquées par Apple et Amazon. Beau réveil dans l’après-midi avec un autre géant de la technologie américaine, Microsoft. Ce dernier redevient la première capitalisation mondiale détrônant la célèbre pomme. Les difficultés d’approvisionnement, les turbulences chinoises et surtout l’inflation sont passées par pertes et profits du moins pour le moment. Le constat n’est pas discutable et il ne servirait à rien de s’inscrire en faux contre l’assertion. L’opinion du marché ne se discute jamais.

Les 6900 points ne sont plus très loin. Ils correspondent au pic de la période estivale. Les acheteurs s’en font certainement un objectif réalisable à court terme. Il n’en demeure pas moins que la FED va se réunir, cette semaine, une belle occasion de se montrer vigilant.

C’était acquis, la fin de semaine se déroulerait en roue libre avec la concrétisation des « goulots » d’approvisionnement. Apple veut bien continuer à faire des miracles en vendant encore plus de ses produits phares, encore faut-il qu’il y ait toujours autant voire toujours plus de composants. La pénurie pénalise le géant tandis qu’Amazon voit quelques grains comme le manque de man d’œuvre gripper un peu sa belle machine. Ouf ! Microsoft prend le relais et tout ceci débouche sur une nouvelle bougie blanche porteuse d’un record de séance et de clôture au-delà des 4600 points.

Aujourd’hui, il faudra surveiller l’ISM manufacturier et les dépenses de construction. Pour le moment, les futures sont stables. Une nouvelle résistance est plutôt attendue sur les 4600 points mais rien de moins sûr graphiquement et en l’état.

Le Future CAC 40 stagnait à proximité des 6770 points en début de séance vendredi. Les futures américains donnaient à croire à des prises de bénéfices dans le secteur technologique. Il n’en fut donc rien avec Microsoft en cheval blanc. En soirée, ce fut l’embrasement avec un spectaculaire débordement des 6800 points. Cette brutale envolée peut s’expliquer pour des conditions d’habillage de bilan. Nous aurions été baissier sous 6770 points mais il faut admettre qu’un train se rate par

Le Future CAC 40 ne semble pas vouloir s’arrêter en si bon chemin et l’objectif des 6900 voire des plus hauts annuels dans la zone des 6920 points est bien tentant. Nous rappellerons que les jours fériés ressemblent à des sables mouvants. Si retour sous 6900 points, l’adoption d’un turbo put constituerait un geste de prudence avant la FED qui débute sa réunion demain.

Bertrand RICHARD

In the same section:
< >

lundi, juillet 11, 2022 - 11:41 Horreur

mardi, juillet 5, 2022 - 10:21 Les bandes de Bollinger

vendredi, juillet 1, 2022 - 09:16 les graphiques en Heikin-Ashi 




par Bertrand Richard le 30/11/2021

Tendance et Future CAC 40: Finalement, dangereux ?











glossaire bourse


















Legal Notice