Un peu déçu…


Analyse technique du Future CAC 40. V

Le CAC 40 revient sur son élan de la veille et souffre à l’évidence de la pesanteur des 5000 points. Le débordement de ces derniers exige de vrais prétextes. Or, le discours tant attendu de la FED n’a pas versé dans l’originalité du moins dans ce qui aurait pu surprendre. Le dynamisme des indices américains, toujours à la poursuite de records, ne suffit pas à motiver des européens très clairement inquiets d’une rentrée à la merci d’un coronavirus agissant.

Une bougie noire apparaît et le CAC 40 semble évoluer au milieu de nulle part, encore coincé entre 4850 et 5120 points. Une longue période de frustration conduit souvent au découragement et des prises de bénéfices sur le marché américain pourraient inciter les vendeurs à intervenir assez énergiquement.

Le S&P 500 gagne encore quelques points toujours dans une logique de records de clôture. Il s’approche désormais des 3500 points et rien ne peut l’arrêter. L’inertie d’une aussi forte progression continue de le porter comme si aucun frein ne pouvait plus être utilisé. Le discours du gouverneur de la FED était largement anticipé au point d’en devenir banal. Pourtant la banque centrale américaine fait preuve, et telle est sa volonté, d’une grande adaptation à l’actualité économique. Elle constate que le plein emploi qui régnait avant l’épidémie n’a pas, d’ailleurs contre toute attente, engendrer de l’inflation. Il est alors inutile de brandir la hausse des taux pour lutter contre une inflation dormante. Il vaut mieux privilégier les créations d’emploi donc la maintenance de taux bas. La nouvelle va-t-elle désormais être vendue ?

Le S&P 500 dessine une étoile doji soit une bougie sans corps. Cette indécision momentanée peut soit constituer un souffle repris pour encore mieux courir ou un point d’arrivée avec retournement de tendance. La prochaine bougie, d’importance vêtue, donnera la réponse. Rien d’étonnant si nous évoquons de la méfiance. Cet après-midi, on surveillera les dépenses et revenus des ménages et l’indice de confiance du consommateur. Les futures sont raisonnablement positifs.

In the same section:
< >

lundi, juillet 11, 2022 - 11:41 Horreur

mardi, juillet 5, 2022 - 10:21 Les bandes de Bollinger

vendredi, juillet 1, 2022 - 09:16 les graphiques en Heikin-Ashi 



Legal Notice